L'éclairage LEDCity dans la Haute Ecole des Arts de Zürich

Environ 12% de la consommation suisse d’électricité revient à l’éclairage. Or, de nombreuses lampes sont allumées sans que personne n’en profite. Il est possible d’éviter cela grâce à des luminaires qui varient leur luminosité de manière autonome. Une jeune entreprise zurichoise a conçu une solution intégrant un capteur radar qui contrôle les tubes LED en fonction des besoins.

Dans notre vie quotidienne, de plus en plus de choses semblent se dérouler comme par magie: les portes coulissantes s’ouvrent à notre approche. L’escalator démarre quand on pose le pied sur la première marche. La lumière s’allume quand on veut ouvrir le soir la porte de sa maison ou entrer dans le garage. Lorsque les objets réagissent à notre présence, il s’agit souvent de l’œuvre de détecteurs de mouvement. Depuis quelques temps, cette technique est également utilisée dans un passage souterrain réservé aux piétons et aux cyclistes sur la promenade de la Sihl, dans le quartier Enge de la ville de Zurich. L’éclairage est tamisé tant que personne ne s’y trouve. Lorsqu’un piéton ou un cycliste s’approche, les luminaires LED passent à leur intensité maximale, puis retournent à l’état tamisé lorsque la personne a quitté le passage souterrain.


Lire l’article complet: bulletin.ch